Bienvenue sur Forum du Porsche Cayenne - Actualites, Debats, Annonces, Discussions, Avis et Passion!. Cliquez ici pour vous enregistrer

  • Publicités

Annonce importante du Forum-Cayenne

Le Forum-Cayenne.com
C'est plus de 10 ans d’expérience, plus de 10.000 membres et +20.000 sujets tournants TOUS autour du Porsche Cayenne.
:mrgreen:
Vous y trouverez des partenariats, des offres spéciales ainsi que des rassemblements à la hauteur du Cayenne!
Si vous ne recevez pas l'email d'enregistrement, pensez a vérifier vos emails indésirables.

un peu d'histoire

ImageDes reportages photos ainsi que des séquences vidéos.
UNIQUEMENT les Cayenne sont disponibles ici.
  • Publicités

  • Répondre en citant le message

un peu d'histoire

Messagepar cay84120 » Mar 1 Oct 2013, 19:31

Pour ce et celle qui aurons le courage de la lire jusqu'au bout :bravo:
Porsche, une affaire de famille
L'histoire de Porsche est avant tout celle d'une famille pionnière de l'industrie automobile allemande. En dépit d'heures sombres dans son histoire, cette dynastie a su ériger sa marque en un symbole de luxe.
Une ascension fulgurante :hourra:
Après des heures noires durant la Seconde Guerre mondiale, Porsche s'appuie sur ses premiers modèles pour acquérir une excellente réputation. L'entreprise s'impose comme un incontournable acteur du marché automobile.
La guerre des clans :mur:
Tous impliqués dans l'entreprise familiale, les héritiers Porsche se battent pour la tête de cet empire rendu célèbre par le succès de son modèle phare, la 911, et ses triomphes en sport automobile.
"Le constructeur le plus rentable du monde" :hourra:
Après une crise sans précédent, Porsche se relève sous l'égide d'un président n'appartenant pas à la famille Porsche. Il bâtit une entreprise florissante grâce au renouvellement des méthodes de travail et des modèles.
Dans le giron Volkswagen :win:
Les dernières années de Porsche ont été troublées par des manoeuvres financières avec le géant Volkswagen. Entre essor et faillite économique, Porsche s'évertue à se projeter dans l'industrie de demain. :master: :master:
L'histoire de Porsche résume presque à elle seule celle de l'industrie automobile allemande du XXe siècle. Il faut dire que Ferdinand Porsche, le patriarche, en est l'un des pères fondateurs. Ingénieur talentueux, il dessine et réalise les modèles de nombreux constructeurs pionniers tels que Mercedes-Benz, Steyr ou Austro-Daimler. C'est dans cet environnement que grandit son deuxième enfant, Ferry, né en 1909 dans l'actuelle Autriche. Tout aussi passionné que son père, il s'aventure au volant des bolides réalisés par Ferdinand dès son adolescence.



tous les deux ingénieurs, ferdinand porsche et son fils ferry ont transformé une
Tous les deux ingénieurs, Ferdinand Porsche et son fils Ferry ont transformé une petite entreprise familiale en constructeur automobile de prestige. © Dr. Ing. h.c. F. Porsche AG
Mais la passion pour l'ingénierie est dans ses gènes et il vit ses premières expériences professionnelles à la fin des années 1920. Il suit Ferdinand au gré de ses mutations entre l'Autriche et l'Allemagne. En 1930, le père décide de créer son propre bureau d'études baptisé "Porsche", lequel est reconnu officiellement le 25 avril 1931 à Stuttgart où la famille s'est installée. L'entreprise familiale y réalise des moteurs et pièces détachées. A l'image du brevetage de la barre de torsion, élément essentiel encore utilisé de nos jours, Ferdinand y développe une marque et Ferry ses compétences. Le fils Porsche devient d'ailleurs responsable du bureau d'études dès 1932.

L'arrivée au pouvoir des Nazis en 1933 marque le début d'une période sombre dans l'histoire du constructeur allemand. L'année suivante, le chancelier Hitler souhaite la conception d'une voiture populaire capable d'atteindre les 100 km/h et accessible à bon prix (1000 reichmarks à l'époque). Ferdinand Porsche saisit l'occasion et présente son projet pour une "Volkswagen" ou "voiture du peuple". La future Coccinelle n'est pas la seule collaboration de Porsche au régime nazi puisque l'entreprise participera activement à l'effort de guerre lors du conflit mondial qui débute en 1939.

La paix retrouvée mais accusé de crimes de guerre, Ferdinand Porsche passe vingt mois dans une prison française. Arrêté puis libéré sous caution, son fils en profite pour relancer l'entreprise familiale et en prendre définitivement les rênes.

L'histoire de Porsche résume presque à elle seule celle de l'industrie automobile allemande du XXe siècle. Il faut dire que Ferdinand Porsche, le patriarche, en est l'un des pères fondateurs. Ingénieur talentueux, il dessine et réalise les modèles de nombreux constructeurs pionniers tels que Mercedes-Benz, Steyr ou Austro-Daimler. C'est dans cet environnement que grandit son deuxième enfant, Ferry, né en 1909 dans l'actuelle Autriche. Tout aussi passionné que son père, il s'aventure au volant des bolides réalisés par Ferdinand dès son adolescence.



tous les deux ingénieurs, ferdinand porsche et son fils ferry ont transformé une
Tous les deux ingénieurs, Ferdinand Porsche et son fils Ferry ont transformé une petite entreprise familiale en constructeur automobile de prestige. © Dr. Ing. h.c. F. Porsche AG
Mais la passion pour l'ingénierie est dans ses gènes et il vit ses premières expériences professionnelles à la fin des années 1920. Il suit Ferdinand au gré de ses mutations entre l'Autriche et l'Allemagne. En 1930, le père décide de créer son propre bureau d'études baptisé "Porsche", lequel est reconnu officiellement le 25 avril 1931 à Stuttgart où la famille s'est installée. L'entreprise familiale y réalise des moteurs et pièces détachées. A l'image du brevetage de la barre de torsion, élément essentiel encore utilisé de nos jours, Ferdinand y développe une marque et Ferry ses compétences. Le fils Porsche devient d'ailleurs responsable du bureau d'études dès 1932.

L'arrivée au pouvoir des Nazis en 1933 marque le début d'une période sombre dans l'histoire du constructeur allemand. L'année suivante, le chancelier Hitler souhaite la conception d'une voiture populaire capable d'atteindre les 100 km/h et accessible à bon prix (1000 reichmarks à l'époque). Ferdinand Porsche saisit l'occasion et présente son projet pour une "Volkswagen" ou "voiture du peuple". La future Coccinelle n'est pas la seule collaboration de Porsche au régime nazi puisque l'entreprise participera activement à l'effort de guerre lors du conflit mondial qui débute en 1939.

La paix retrouvée mais accusé de crimes de guerre, Ferdinand Porsche passe vingt mois dans une prison française. Arrêté puis libéré sous caution, son fils en profite pour relancer l'entreprise familiale et en prendre définitivement les rênes.

Le renouveau de Porsche passe par l'action de Ferry Porsche qui redémarre la production familiale en Autriche, de façon totalement artisanale. "Plus jeune, je regardais autour de moi et ne trouvais pas la voiture de mes rêves ; j'ai alors décidé de la concevoir moi-même" a-t-il déclaré un jour. Le fils Porsche était passé du rêve à la réalité une première fois en 1938 en concevant la Type 64, une voiture de sport largement inspirée de la Coccinelle de Volkswagen (entreprise nationalisée après-guerre). C'est d'ailleurs cette dernière qui assure le salut des Porsche, qui parviennent à obtenir une redevance pour chaque unité de la voiture dessinée par Ferdinand Porsche vendue.

Bientôt, Porsche produit sa première véhicule de série : la 356. Une fois de plus basée sur le châssis de la Coccinelle, cette voiture, dont le prototype est homologué en juin 1948 et dont la production de masse débute en 1950 à Stuttgart, est un large succès. Près de 80 000 modèles de la 356, déclinée en coupé, en cabriolet et en speedster, s'écouleront, dont la moitié sur le marché américain, conquis par le comportement sportif de l'auto dont les premières déclinaisons atteignent les 145 km/h.



le premier véhicule de porsche produit en série est la 356, un coupé grandement
Le premier véhicule de Porsche produit en série est la 356, un coupé grandement inspiré de la Coccinelle de Volkswagen. © Dr. Ing. h.c. F. Porsche AG
Porsche s'impose rapidement sur le segment des voitures sportives et profite pleinement du "miracle économique allemand". Révélée en 1963, la Porsche 911 confirme cette tendance et consacre la marque allemande en constructeur de prestige. Reconnaissable à ses phares ronds, la 911 séduit par sa ligne et ses performances pour la première fois entièrement dues au génie Porsche. Cette voiture traverse les générations, conservant sa ligne racée tout en s'adaptant aux innovations technologiques.

Porsche est frappé de plein fouet par une crise sans précédent à la fin des années 1980, allant jusqu'à menacer l'indépendance de la marque, leitmotiv suprême instauré par ses fondateurs. Le krach boursier de 1987, la ruine de nombreux Américains fortunés et la nouvelle concurrence des autos japonaises font s'effondrer les ventes de l'Allemand aux Etats-Unis. Au début des années 1990, la banqueroute menace, alors que la production a été divisée par cinq, passant de 53 625 unités en 1986 à 12 493 en 1993.



en poste une quinzaine d'années à partir de 1993, wendelin wiedeking a redressé
En poste une quinzaine d'années à partir de 1993, Wendelin Wiedeking a redressé l'entreprise Porsche au bord de la faillite. © Dr. Ing. h.c. F. Porsche AG
Une reprise en forme de sauvetage est envisagée par Mercedes-Benz ou Volkswagen. Mais en 1993, la direction de l'entreprise est confiée à Wendelin Wiedeking, jusqu'alors responsable de la production. Il applique dès son arrivée des modifications drastiques inspirées de Toyota : réorganisation hiérarchique, suppression de près de 2 000 emplois, rationalisation de la production, nombre de sous-traitants divisés par trois. Ces choix visent évidemment à réduire les coûts. De même, il décide d'enterrer les modèles 328 et 368, peu rentables, mais engage le renouveau de la 911 (dont le moteur n'est bientôt plus refroidi par air) et lance l'étude du roadster Boxster et du SUV Cayenne. En 1997-1998, quatre ans après la promotion de Wiedeking, Porsche renoue avec des profits, les plus importants de l'histoire de la marque. La politique engagée par le patron de Porsche porte ses fruits et les modèles du constructeur séduisent de nouveau, en particulier le petit cabriolet Boxster. Le Cayenne devient lui leader parmi les 4×4 de luxe.

Sous la nouvelle direction, Porsche est bientôt le constructeur automobile le plus rentable de la planète. La valeur de la marque explose, passant de 300 millions d'euros au début des années 1990 à plus de 27 milliards en 2007. L'entreprise de Stuttgart élargit par ailleurs sa gamme en 2009 avec le lancement de la Panamera, première sportive à quatre portes de Porsche.

Sur la lancée d'une période faste, Porsche augmente ses parts au capital du groupe de Wolfsbourg en 2005. En filigrane, Wendelin Wiedeking veut faire de la marque mythique le nouveau leader de l'industrie automobile allemande. Président du conseil de surveillance de VW, Ferdinand Piëch, le petit-fils de Ferdinand Porsche, n'entend pas laisser se faire cette OPA hostile, d'autant qu'il a pour ambition d'élever son groupe au premier rang mondial des constructeurs à l'horizon 2018. Freiné dans son orgueil par la crise économique mondiale, Porsche voit cette opération financière se retourner contre lui. Endetté à hauteur de 10 milliards d'euros, il ne peut plus réaliser cette acquisition. Au bord de la faillite, Porsche, par la voix du président de son conseil de surveillance Wolfgang Porsche (cousin de Piëch), doit accepter de fusionner avec le groupe Volkswagen, lequel procède au rachat de 49,9 % de son concurrent en décembre 2009. Après avoir atteint son apogée, Porsche vit désormais dans l'attente de cette fusion prévue en 2011. Remercié, Wiedeking fait l'objet de poursuites judiciaires pour manipulations boursières. Malgré ses problèmes financiers et les luttes intestines héritées des heurts entre Porsche et Piëch pour le contrôle de la marque mythique, cette dernière jouit toujours d'une réputation irréprochable auprès des clients selon divers sondages d'opinion.



porsche s'est fait une spécialité de proposer une version hybride sur ses
Porsche s'est fait une spécialité de proposer une version hybride sur ses modèles comme sur le SUV Cayenne. © Dr. Ing. h.c. F. Porsche AG
Avant cette mésaventure, l'entreprise dénombrait un peu plus de 12 000 salariés, désormais absorbés parmi les 400 000 travaillant pour le compte du groupe Volkswagen. Pour autant, la crise déjà oubliée, Porsche a enregistré une hausse de 57 % de ses ventes sur le deuxième semestre de 2010. Le Cayenne, dont une nouvelle version a été lancée en mai 2010, porte haut les couleurs de Porsche avec 20 000 unités vendues. Outre son SUV, Porsche rayonne aujourd'hui à travers une gamme riche comme jamais. Lancée en 2009, la Panamera a d'emblée trouvé son public. La sixième génération de la 911 ainsi que les roadsters Boxster et Cayman complètent la gamme Porsche. Remplaçante de la Carrera GT dans le segment des supercars, la 918 viendra bientôt se joindre à ces voitures, un moteur hybride sous le capot.

Pas une surprise pour le constructeur, pionnier dans l'hybridation de ses modèles depuis le Cayenne et la Panamera. Sans oublier que la toute première voiture hybride de l'histoire avait été conçue par un certain Ferdinand Porsche en 1900.
25 avril 1931 : Ferdinand Porsche crée l'entreprise Porsche qui est officiellement reconnue comme telle à Stuttgart, berceau de la marque.
1948 : Ferdinand Porsche emprisonné en France pour sa collaboration au régime nazi, c'est son fils aîné, Ferry, qui prend les rênes de l'entreprise.
8 juin 1948 : la 356 "N°1", première Porsche de l'histoire, est homologuée.
Mars 1950 : la production en série de la 356 démarre dans les ateliers de Zuffenhausen, quartier de Stuttgart.
12 septembre 1963 : présentation du prototype de la Porsche 911 lors du Salon de Francfort.
Août 1972 : la présidence de Porsche n'appartient plus à un héritier de Ferdinand Porsche, selon le souhait de son fils qui dirigeait l'entreprise depuis 1948.
1er août 1993 : Wendelin Wiedeking prend ses fonctions de PDG de Porsche et, avec lui, l'entreprise allemande est totalement réorganisée.
15 juillet 1996 : Porsche produit la millionième voiture de son histoire, une 911 Carrera destinée aux forces de police allemandes.
27 mars 1998 : Ferry Porsche meurt en Autriche à l'âge de 88 ans.
20 août 2002 : Porsche présente le premier SUV de son histoire avec le Cayenne.
J'espère que se petit rappel de cette superbe saga vous a plus
A++
ImageImage
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
cay84120
Membre Hall of Fame
Membre Hall of Fame
 
Années d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’ancienneté
 
Messages: 7283
Enregistré le: 7/05/13
Localisation: Pertuis Sud Vaucluse
A remercié: 2312 fois
Remercié: 1057 fois
Cayenne: 957 S
Année: 2008
Couleur: blanc mat


    Voir la position géographique du membre

Publicités

  • Répondre en citant le message

Re: un peu d'histoire

Messagepar F.A » Mar 1 Oct 2013, 21:39

On peut dire que Piech, qui s'est toujours considéré rejeté et avait même dit être "né dans la mauvaise branche de la famille" a eu sa revanche avec cette OPA manquée qui s'est retournée contre ses cousins.
Avatar de l’utilisateur
F.A
Membre Actif
Membre Actif
 
Années d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’ancienneté
 
Messages: 341
Enregistré le: 1/09/11
A remercié: 0 fois
Remercié: 10 fois
Cayenne: s
Année: 2005
Couleur: noir

  • Répondre en citant le message

Re: un peu d'histoire

Messagepar Marc-Antoine » Mar 1 Oct 2013, 21:43

Et contre beaucoup d investisseures qui avait parié sur une baisse de l action !

Merci cay 84 pour l histoire


Moi ce que j aime chez porsche c est la bande de passionnés qui gravite autour

Le forum cayenne somme toute .
Avatar de l’utilisateur
Marc-Antoine
Membre Hall of Fame
Membre Hall of Fame
 
Années d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’ancienneté
 
Messages: 11100
Enregistré le: 31/01/09
A remercié: 1292 fois
Remercié: 895 fois
Cayenne: 955 S
Année: 2006
Couleur: noir basalte


    Voir la position géographique du membre

  • Répondre

Re: un peu d'histoire

Messagepar cay84120 » Mar 1 Oct 2013, 21:52

Et d'une rigueur maladive et management automobile de fou
ImageImage
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
cay84120
Membre Hall of Fame
Membre Hall of Fame
 
Années d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’ancienneté
 
Messages: 7283
Enregistré le: 7/05/13
Localisation: Pertuis Sud Vaucluse
A remercié: 2312 fois
Remercié: 1057 fois
Cayenne: 957 S
Année: 2008
Couleur: blanc mat


    Voir la position géographique du membre


Retourner vers Vos videos et photos de Cayenne